Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 07:40
continuons la visite de l'église de mon village que nous avons commencée, l'autre jour
http://journal-d-une-retraitee.over-blog.com/article-34628935.html


Je me souviens , quand j'étais gamine, lorsqu'on allait à la messe, il y avait un côté pour les hommes et un côté pour les femmes.Al'époque, il y avait des "prie-Dieu" et juste deux bancs au fond de l'église.
Cela faisait un grand remue-ménage, lorsque les  femmes retournaient leur "prie-Dieu", tantôt pour s'asseoir, tantôt pour s'agenouiller;
Chaque prie-Dieu, avait son petit coussin, pour plus de confort.

Les hommes, restaient debout , pour la plupart. Sur le mur devant eux, il y avait une grande pancarte sur laquelle était écrit:"SILENCE"!!
Il faut en déduire, qu"ils discutaient pas mal au lieu d'écouter le curé!!


Le tabernacle: enfants,  nous rêvions de savoir quels mystères se cachaient dans ce lieu fermé à clé ; le curé dissimulait celle-ci sous la nappe de l'autel ! Nous avions ordre de ne pas y toucher sous peine d'aller directement brûler en enfer!!


Le confessionnal : il est vermoulu: le pècheur qui prendrait le risque de voulir de confesser, paierait immédiatement pour ses fautes: il se retrouverait le nez sur la marche, avec des bleus dont la taille pourrait varier en fonction de l'ampleur de ses péchés!!

Le curé ne plaisantait pas à l'époque: quand un enfant de choeur  se laissait distraîre par quelque chose pendant la messe, il recevait "un scaboghju"(une tape   ) derrière la tête qui lui remettait tout de suite les idées en place!!

Une historiette:
Lors d'une messe, le curé prêchait en chaire :
"Repentez-vous .. Il faut être prêt lorsque Dieu vous rappellera à lui: votre vie ne tient qu'à un fil..."
A ces moment-là, un villageois retardataire , entre dans l'église. il avait des chaussures avec des fers (aux talons et aux extrémités  pour retarder l'usure).
Il glisse sur le carrelage et s'étale de tout son long!
Ayant entendu ce qu'était en train de déclamer le curé, et dans le silence qui suit sa spectaculaire chute,il s'écrie, rouge de colère et ...de honte :
-"que le fil se casse!!"
ce qui,exprimé  en  langue corse donne une phrase plus "  percutante"
-" Ch'ellu si rompi u filu!!"


Un banc de l'ancienne école : c'est un rescapé ; il finit sagement sa vie dans l'église !

Bon week end  à tous

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Curieuse fin de vie pour un bureau d'écolier...
Répondre
F

oui , en effet; je suppose que, ne sachant où le mettre ,et ne voulant pas le jeter , le maire a préféré le déposer à l'église


A
Merci pour le com.Quand je lis ces articles, il y a tellement de souvenirs qui refont surface. Dans le village de ma grand-mère les femmes et les hommes étaient séparés, mais en plus les femmes devaient se couvrir les cheveux dans l'église, en général c'étaient des foulards et seules les petites filles restaient cheveux nus.Et les hommes parlaient beaucoup au fond de l'église (en patois bien entendu)
Répondre
F

finaleent c'était partout pareil dans les campagnes !les vieilles femmes portaient le foulard chez nous aussi


E
Ce sont de beaux souvenirs quand même, ce confessionnal et ce banc, vermoulus, cette histoire de chute... J'aurais pu être celle qui s'étale, sans problème !
Répondre
F

et qu'est-ce que tu aurais dit toi une fois par terre?


M
Est-ce que l'on va toujours au confessional de nos jours (je n'en sais même rien !)j'entends d'ici les fers des chaussures tu pauvre paroissien retardataire !! je les ai connus ces fers petite fille !
Répondre
F

je ne crois pas qu'il reste beaucoup d'endroits où l'on va au confessionnal; j'ai quand même vu des files de paroissiens  en Pologne pour se confesser!!
J'ai dû en porter aussi des fers!!


A
Très jolie découverte !! bises et bonne soirée
Répondre
F

merci bises


K
zut alors mon com a disparu lol c'est le curé qui ne l a pas apprécié peut êtremdr avec le confessionnal qui risque de demander un dû même si on invente des péchés pour faire l'intéressanteet avec ce pauvre monsieur qui s'est étalé oui je sais c est pas charitable mais ça me fait mourir de rire quand même
Répondre
F

c'est sûrement le curé!!


K
lol et on dit que ce sont les femmes qui sont bavardes, ce panneau "silence" prouve qu'à la messe c est pas pareil mdr avec un pareil  confessionnal, tu payerais tes fautes meme si tu as inventé des péchés pour faire ton intéressante
rho le pauvre qui s 'est étalé :))))))bon dimanche avec ou sans messe
Répondre
F

oui, je crois bien que les hommes  sont plus bavards que les femmes!! 
merci!


Q
Merci ! J'aime bien la fraîcheur de ton récit.Un banc d'école dans l'église ? C'est pour faire le cathé ?... ou pour que les enfants de choeur qui ont fait des bêtises pendant la messe écrivent des lignes ?C'est peut-être mieux qu'une tape...Bisous et bonne fin de journée, Fanfan.
Répondre
F

il y a longtemps qu'il n'y a plus d'enfants pour le cathé!!
cela me plaît assez , des lignes pour les enfants de choeur!!(chacun son tour!!)
j'en ai fait pas mal de lignes sur un banc semblable ou peut-être bien sur celui-ci!!


~
Ce simple voilage laisse très certainement filtrer les secrets de confession!
Répondre
F

c'est possible ..mais il est au fond de l'église et comme elle n'est pas souvent pleine ..


M
Bonsoir FanfanLorsque j'étais gamine et que j'allais à l'église les chaises étaient marquées du nom des pieux qui faisaient du bien financièrement à la paroisse. Je suppose que c'était pour ça qu'ils avaient leur place ! Je me disais qu'un jour j'aurais aussi ma chaise ! loin de moi cette idée en grandissant !Bonne soirée et gros bisous. Marishka
Répondre
F

Chez nous c'était les gens  aisés qui mettaient leur nom sur les prie- Dieu avec coussin brodé etc...maintenant il ne reste que des bancs; bisous