Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 08:15

 

humourghjk001

 

-Monsieur le curé, j'ai un problème.
J'ai deux perroquets femelles,
mais elles ne savent dire qu'une chose .
-Qu'est ce qu'elles disent ? demande le curé.

Elles disent :
- Allo, nous sommes des prostituées,
est-ce que vous voulez avoir du plaisir ?

- C'est dégoûtant s'écrie le curé,
puis il se met à penser....
- Vous savez , dit-il , j'ai peut-être
la solution à votre problème.

J'ai deux perroquets mâles qui parlent aussi,
mais je leur ai appris à prier et lire la bible.
Amenez vos deux perroquets femelles chez moi,
et nous les mettrons dans la cage avec Coco et Pierrot .
Mes perroquets pourront montrer à vos deux perroquets femelles comment prier et lire la bible et je suis certain qu'elles vont arrêter de dire cette phrase odieuse .

- Merci ,répond la femme, ceci pourrait être
la solution .
Le lendemain, la femme apporte
ses perroquets femelles chez le curé.
Lorsqu'elle entre, elle voit les deux perroquets mâles tenant chacun un chapelet en priant .
Impressionnée, elle s'approche de la cage et met les deux femelles à l'intérieur, avec les deux mâles.
Après quelques minutes,
les femelles s'écrient :
-Allo, nous sommes des prostituées,
est-ce que vous voulez avoir du plaisir ?

Le silence se fait pendant quelques secondes.
En état de choc, un perroquet mâle
dit à l'autre :
- Range ton chapelet, mon ami,
nos prières sont enfin exaucées ...

 

panneau-055

 

 

Comme c'est l'anniveraire de ma fille,  comme c'est une comique ,je lui dédie cette vidéo:

Les "têtes à claques" le cadeau:

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

K
<br /> <br /> j'adore la chute de l'histoire des perroquets<br /> <br /> <br /> j'ai profité du cadeau pour ta fille à qui je souhaite avec retard mais sincèrement un très bon anniversaire<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> C'est le curé qui a été attrapé!!<br /> <br /> <br /> Merci pour a fille, pas de soucis!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> Bon anniversaire à ta fille, scorpion elle aussi !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> MERCI.Je lui transmets; oui scorpion avec du caractère!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> bon anniv à elle et gros bisous qui se marrent donc... :o))<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Merci, je tansmets; bisous<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Novembre<br /> <br /> <br /> Je lui dis : La rose du jardin, comme tu sais, dure peu ;<br /> et la saison des roses est bien vite écoulée.<br /> SADI.<br /> <br /> <br /> Quand l'Automne, abrégeant les jours qu'elle dévore,<br /> Éteint leurs soirs de flamme et glace leur aurore,<br /> Quand Novembre de brume inonde le ciel bleu,<br /> Que le bois tourbillonne et qu'il neige des feuilles,<br /> Ô ma muse ! en mon âme alors tu te recueilles,<br /> Comme un enfant transi qui s'approche du feu.<br /> <br /> Devant le sombre hiver de Paris qui bourdonne,<br /> Ton soleil d'orient s'éclipse, et t'abandonne,<br /> Ton beau rêve d'Asie avorte, et tu ne vois<br /> Sous tes yeux que la rue au bruit accoutumée,<br /> Brouillard à ta fenêtre, et longs flots de fumée<br /> Qui baignent en fuyant l'angle noirci des toits.<br /> <br /> Alors s'en vont en foule et sultans et sultanes,<br /> Pyramides, palmiers, galères capitanes,<br /> Et le tigre vorace et le chameau frugal,<br /> Djinns au vol furieux, danses des bayadères,<br /> L'Arabe qui se penche au cou des dromadaires,<br /> Et la fauve girafe au galop inégal !<br /> <br /> Alors, éléphants blancs chargés de femmes brunes,<br /> Cités aux dômes d'or où les mois sont des lunes,<br /> Imans de Mahomet, mages, prêtres de Bel,<br /> Tout fuit, tout disparaît : - plus de minaret maure,<br /> Plus de sérail fleuri, plus d'ardente Gomorrhe<br /> Qui jette un reflet rouge au front noir de Babel !<br /> <br /> C'est Paris, c'est l'hiver. - A ta chanson confuse<br /> Odalisques, émirs, pachas, tout se refuse.<br /> Dans ce vaste Paris le klephte est à l'étroit ;<br /> Le Nil déborderait ; les roses du Bengale<br /> Frissonnent dans ces champs où se tait la cigale ;<br /> A ce soleil brumeux les Péris auraient froid.<br /> <br /> Pleurant ton Orient, alors, muse ingénue,<br /> Tu viens à moi, honteuse, et seule, et presque nue.<br /> - N'as-tu pas, me dis-tu, dans ton coeur jeune encor<br /> Quelque chose à chanter, ami ? car je m'ennuie<br /> A voir ta blanche vitre où ruisselle la pluie,<br /> Moi qui dans mes vitraux avais un soleil d'or !<br /> <br /> Puis, tu prends mes deux mains dans tes mains diaphanes ;<br /> Et nous nous asseyons, et, loin des yeux profanes,<br /> Entre mes souvenirs je t'offre les plus doux,<br /> Mon jeune âge, et ses jeux, et l'école mutine,<br /> Et les serments sans fin de la vierge enfantine,<br /> Aujourd'hui mère heureuse aux bras d'un autre époux.<br /> <br /> Je te raconte aussi comment, aux Feuillantines,<br /> Jadis tintaient pour moi les cloches argentines ;<br /> Comment, jeune et sauvage, errait ma liberté,<br /> Et qu'à dix ans, parfois, resté seul à la brune,<br /> Rêveur, mes yeux cherchaient les deux yeux de la lune,<br /> Comme la fleur qui s'ouvre aux tièdes nuits d'été.<br /> <br /> Puis tu me vois du pied pressant l'escarpolette<br /> Qui d'un vieux marronnier fait crier le squelette,<br /> Et vole, de ma mère éternelle terreur !<br /> Puis je te dis les noms de mes amis d'Espagne,<br /> Madrid, et son collège où l'ennui t'accompagne,<br /> Et nos combats d'enfants pour le grand Empereur !<br /> <br /> Puis encor mon bon père, ou quelque jeune fille<br /> Morte à quinze ans, à l'âge où l'oeil s'allume et brille.<br /> Mais surtout tu te plais aux premières amours,<br /> Frais papillons dont l'aile, en fuyant rajeunie,<br /> Sous le doigt qui la fixe est si vite ternie,<br /> Essaim doré qui n'a qu'un jour dans tous nos jours.<br /> <br /> <br /> victor-hugo<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Ah! Le grand Victor Hugo! Merci pour ce beau poème<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Marrante la blague lol !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Merci<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Coucou, comment ça va aujourd’hui ? ici pas trop le top mais on fait avec. Passe une<br /> bonne journée, bisous, Nadine<br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Bon courage! Gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Encore de gros problèmes d'ordi, désolée mais je ne vois même pas les images.<br /> Je vais contacter le docteur-ordi.<br /> Bonne journée et peut-être à demain ...<br /> Bisoux et clics<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> j'espère que ce n'est pas grave!  Bisous: merci<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Helloooo Fanfan,<br /> <br /> <br /> Je suis un peu en retard pour souhaiter un bon anniversaire à ta fille, mais vieux vaut tard que jamais! Excellente la blague des perroquets, mais je la connaissais déjà!<br /> <br /> <br /> Je te souhait une bonne fin de soirée et une douce nuit!<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> Caroline<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Pas de soui! Merci pour elle .Ces blagues circulent  ...<br /> <br /> <br /> Merci; bisous<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> bonne semaine .... mais décembre approche vite!<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> bisous +**<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Oui, il arrive à grands pas!! Belle dame.Merci<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Ton histoire m'a fait rire les larmes aux yeux   lol!!!!!  bisous ensoleillés pour ta fille <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Je transmets à ma fille, merci;<br /> <br /> <br /> <br />