Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 06:05

Enriqueta , qui est à la barre des croqueurs de mots ,nous demande de parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ......


La rentrée des classes ayant eu lieu  depuis quelques jours seulement , tout naturellement je vais vous parler du temps antédiluvien , où nous nous servions , de l'encre, des porte-plumes et surtout de la plume "Sergent-Major" .
J'ai fréquenté pas mal l'armée mais je n'ai jamais connu de sergent-major : ce grade a été sûrement inventé  juste pour la plume ...
Combien d'enfants a-t-elle torturé  cette plume ? Combien ont eu des punitions à cause  d'elle ?
Les statistiques ne le disent pas ,mais moi je fais partie de ceux-là !
J'aimais bien la sortir du plumier  pourtant, mais , ensuite  ,c'était la guerre des tranchées.

Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai jamais fait amie-amie  avec la plume "Sergent-Major"  !
Il y avait une incompatibilité d'humeur : lorsque je voulais la faire aller dans un sens , elle allait dans l'autre et paf: une énorme tache d'encre  , que j'essayais d'effacer jursqu'à ce qu'il y ait un trou dans la feuille de papier " Le calligraphe " (Il paraît que c'était la meilleure qualité  , d'après ma mère).
Et qui est- ce qui recevait des coups de baguette sur les doigts ?  Bibi !
Et je vous prie de croire que j'en ai reçu plus que ma part: c'était des sadiques les enseignants à l'époque !


Et les traits : vous avez essayé de tirer un trait avec le porte-plume ? Lorsque j'enlevais la règle, on voyait des traînées d'encre tout le long du trait, et  de plus, le trait avait toujours un petit air penché  . J'ai rarement réussi à tirer un trait droit .
Et qui recevait encore des coups de baguette ? Bibi !


Sans compter les punitions : une page entière de traits à faire sans tache !
Je ne me suis pas beaucoup améliorée depuis ce temps-là: heureusement que le stylo bille est venu me sauver ainsi que des générations d'enfants  avec moi !
Et dire qu'il y a des masos qui font de la calligraphie pour le plaisir ...

Partager cet article

Repost 0
Published by fanfan - dans jeux et défis
commenter cet article

commentaires

lizathenes 26/09/2014 19:28


Le pire c'est quand la plume accrochait le papier et se cassait !

le CJeanne Fadosi 20/09/2014 15:42


bien en retard pour découvrir ton joli texte sur un souvenir qui ne t'a pas laissé des sensations agréables. C'était en effet tout un apprentissage que le maniement sans taches des pleins et des
déliés. Je n'ai pas de souvenir laborieux. Peut-être ai-je eu la chance de voir ma main guidée par une enseignante habile et encourageante, qui a su prendre son temps pour que nous maîtrisions le
geste sans crispation.


bises et belle fin de semaine

Quichottine 15/09/2014 23:59


Je ris...


Tu sais, je suis aussi la spécialiste des tâches d'encre et du bout des doigts. :)


Mais, quans j'y pense aujourd'hui, ce sont des souvenirs qui me tiennent à coeur.


Merci pour ce moment, Fanfan.


Bisous et douce soirée.

Ramu 10/09/2014 20:50


Scrivi troppo bene!Bravissima.Basgi.

voaycroc 10/09/2014 11:07


Cette plume fut aussi mon cauchemer, j'ai vécu les mêmes traumatismes que toi. Quel soulagement, le collège et les Bic !!! bises d'ici

solange 09/09/2014 21:49


J'ai reçu une plume en cadeau, elle reste dans sa boite je ne sais plus écrire avec ça.

écureuil bleu 09/09/2014 21:22


Je n'ai pas beaucoup connu les porte-plumes maisje n'aimais pas les stylos-plume. J cassais toujours la plume et faisais de gros pâtés sur ma feuille. Vive le stylo bille ! Bisous

bruno 09/09/2014 20:48


Je pense même que les moins de 40 (pour ne pas dire les moins de 50) ne connaissent pas!!!

flipperine 09/09/2014 18:42


et pourtant on écrivait avec la plume  j'avais un professeur en classe de terminale qui ne tolérait que les stylos plume, pas de bic

M'amzelle Jeanne 09/09/2014 11:01


Tu me rappelles chère Fanfan des souvenirs douloureux.. les mêmes que les tiens
Oh là là je pressais si fort le porte-plume contre mon majeur que j'en ai eu une bosse longtemps.
C'est un souvenir.. mais pas des plus rigolos !
Vive le Baron Bic !!