Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 07:26

Je suis une inconditionnelle de Victor Hugo ; aussi, pour le thème "NEIGE" , des croqueurs de mots j'ai choisi ce poème  que j'ai appris à l'école et que je pourrais réciter presque en entier ..sans tricher!

 

napo.jpg

 

Il neigeait. On était vaincu par sa conquête.
Pour la première fois l'aigle baissait la tête.
Sombres jours ! l'empereur revenait lentement,
Laissant derrière lui brûler Moscou fumant.
Il neigeait. L'âpre hiver fondait en avalanche.
Après la plaine blanche une autre plaine blanche.
On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau.
Hier la grande armée, et maintenant troupeau.
On ne distinguait plus les ailes ni le centre :
Il neigeait. Les blessés s'abritaient dans le ventre
Des chevaux morts ; au seuil des bivouacs désolés
On voyait des clairons à leur poste gelés
Restés debout, en selle et muets, blancs de givre,
Collant leur bouche en pierre aux trompettes de cuivre.
Boulets, mitraille, obus, mêlés aux flocons blancs,
Pleuvaient ; les grenadiers, surpris d'être tremblants,
Marchaient pensifs, la glace à leur moustache grise.
Il neigeait, il neigeait toujours ! la froide bise
Sifflait ; sur le verglas, dans des lieux inconnus,
On n'avait pas de pain et l'on allait pieds nus.
Ce n'étaient plus des cœurs vivants, des gens de guerre ;
C'était un rêve errant dans la brume, un mystère,
Une procession d'ombres sous le ciel noir.
La solitude vaste, épouvantable à voir,
Partout apparaissait, muette vengeresse.
Le ciel faisait sans bruit avec la neige épaisse
Pour cette immense armée un immense linceul.
Et, chacun se sentant mourir, on était seul.
- Sortira-t-on jamais de ce funeste empire ?
Deux ennemis ! Le Czar, le Nord. Le Nord est pire.

 

russie1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by fanfan - dans jeux et défis
commenter cet article

commentaires

ecureuilbleu 19/01/2012 21:15


J'ai aussi appris ce poème mais je ne le connais par coeur. Bisous

fanfan 20/01/2012 17:12



on oublie ,on oublie ...



musicolyre 13/01/2012 21:55


Quel courage et quel temps tu as du passer pour écrire ton article.Bravo.BB

fanfan 14/01/2012 11:14



pas trop de temps non! Merci, bisous



Catheau 13/01/2012 17:45


Une retraite de Russie épique et fantomatique, inoubliable !

fanfan 14/01/2012 11:12



oui, terrible  pour ces pauvres grognards!



Eliane 13/01/2012 13:07


Bonjour Fanfan,
bientot un article sur Napoléon chez moi...
Ce matin l'indicateur de la voiture a retenti : VERGLAS
bisous et très belle journée, à demain ->



fanfan 14/01/2012 11:11



ah! j'irai voir cela  ! ici pas de verglas mais froid quand même ! Bisous



Rosedesneiges 13/01/2012 12:52


bonjour fanfan


tu as de la mémoire car moi je ne me rappelle pas du tout ce que j'ai appris ,bon tu es bien plus jeune voilà le pourquoi.


Passes un bon vendredi ici sous la grisaille


gros bisous


rosedesneiges

fanfan 14/01/2012 11:10



je ne sais pas si je suis plus jeune mais certains poèmes sont restés gravés dans ma mémoire ; merci, gros bisous



Marc Lefrançois 13/01/2012 08:51


Ouah, bravo! J'ai toujours eu du mal à retenir les poésies... Pour Victor Hugo, c'est évidemment un des plus grands et un de mes écrivains préférés!

fanfan 14/01/2012 11:09



Merci, c'était un grand poète !



isdael 13/01/2012 08:22


Cele m'a fait plaisir de le relire merci ma belle  bises



fanfan 14/01/2012 11:08



merci à toi; bises



:0014: ♥ dom ♥ 13/01/2012 06:10


Bon souvenir d'école ...


Bonne fin de semaine.
Bisoux


rené 13/01/2012 01:59

Bonjour je te souhaite un très bon vendredi Amitiés bises rené

fanfan 14/01/2012 10:59



merci, bises



Solange 12/01/2012 22:12


C'est un poème magnifique, difficile de se tromper avec Victor Hugo. Je les imagine dans le gros froid et la neige comme certain de nos hivers, ça devait être terrible.

fanfan 14/01/2012 10:59



Oui, c'est un beau poème.


Pire que terrible , je pense!