Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 06:54

 

petis-enfants.jpg

- Dans cette prison, dit le directeur à un nouveau prisonnier, nous essayons de faire travailler le détenu dans la profession qu'il a pratiquée.
- C'est une bonne nouvelle ! dit le prisonnier.
- Et que faisiez-vous avant ? lui demande le directeur.
- J'étais portier !

 

A la réserve animale de Thoiry, malgré les interdictions des gardiens et les observations de la maman, ce papa a ouvert la vitre de la voiture pour photographier les lions qui sont tout près. Beaucoup trop près au goût de la maman qui a très peur.
- Ne t'en fais pas, dit Dominique (6 ans), pendant que le lion mangera papa, tu auras le temps de fermer la vitre.

 

 

Paghjella di 'limpicati paghjella des pendus ) par" 'a filetta"

Sè vo ghjunghjite in Niolu         Si vous arrivez au Niolo

ci viderete un cunventu,             Vous verrez un couvent

di u tempu u tagliolu                   Depuis ce temps les taillis

ùn ci n'hà sguassatu pientu.     N'ont pas effacé les pleurs

Eranu una sessantina               Ils étaient une soixantaine

chjosi in pettu à lu spaventu.     Enfermés , l'épouvante au coeur.

 

Dopu stati straziati                      Après avoir été  tourmentés

da i boia, o chì macellu!             Par le bourreau , oh, quelle boucherie!

Parechji funu impiccati,              Plusieurs furent pendus

ci n'era unu zitellu                        Parmi eux , un enfant

l'anu tuttu sfragellatu                   Ils l'ont démantibulé

è di rota è di u cultellu.                Avec la riue et le couteau.

 

Oghje chì ghjè oghje in Corscia       Aujourd'hui, de nos jours en Corse

fateci casu una cria                             Pensez-y un peu

si pate sempre d'angoscia                On perçoit encore l'angoisse

intesu di Marcu Maria.                         Ressentie  par Charles-Marie

Era quessu u su nome,                      C'était   cela son nom

mancu quindeci anni avia.                 Il n'avait pas quinze ans.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
<br /> Salut<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ah le spetits enfants ...<br /> <br /> <br /> on ets heiureux de les voir quand même<br /> <br /> <br /> et aussi quand ils repartent...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Amicalement Votre Vincenzo<br />
Répondre
:
<br /> Coucou par ici aussi.<br /> <br /> <br /> Bon début de semaine.<br /> Bisoux<br /> <br />
Répondre
R
Bonjour Commence bien cette nouvelle semaine Nos amitiés bises Qing Sam et René
Répondre
A
<br /> Merci pour ce moment de détente qui me fait beaucoup de bien.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée à toi.<br />
Répondre
N
<br /> Ce gamin est plein de bon sens... J'aime bien le poème,je vais essayer d'apprendre le corse !<br /> <br /> <br /> Bisous chère fanfan<br />
Répondre
M
<br /> Serait-ce l'état de ta maison après ces mois de vacances ? Làc'est sûr tu ne retrouves plus ta zapette !!!<br /> <br /> <br /> BISOUS.<br />
Répondre
N
<br /> Sourions : l'été n'est pas fini !<br />
Répondre
E
<br /> Tes blagues m'ont fait bien rire. Bon dimanche et bisous<br />
Répondre
M
<br /> Merci pour le chant corse et les paroles !<br /> <br /> <br /> Moi, à Toiry, je laisserai les vitres fermées !!!! <br /> <br /> <br /> Bon dimanche - bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> Il ne manque pas de répartie le petit Dominique. Bises et bon dimanche - ZAZA<br />
Répondre