Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 06:31

 

 

poilu.jpg

photo du net)

Un hommage  aux "poilus " de 14-18

( Chanson des frères Vincenti )

 

 

 La Corse a été un des départements qui a eu le plus grands nombres de morts  ,en proportion des habitants.: On envoyait  les noirs, les maghrebins et les corses devant, pendant les combats ; aucun de ces "soldats " ne comprenait le français ! Véridique !

 

 Qu'il était beau le jeune homme

Qui a disparu à la fleur de l'âge

Il est parti , nous étions en 18,

Avec la promesse de revenir.

 

J'ai dans l'oreille ,le  vieux pas

Du soldat qui s'en va

, je le vois descendre  par la ruelle

Disant  : "Ô Marie, ne t'en fais pas  !"

 

La photo  sur la muraille

Est une vraie calamité

Il serre   le coeur, comme des tenailles,

D'une douleur qu'on ne peut oublier

 

Ansi parle  ,la vieille Marie

Quand elle se met à penser

Au soldat d'infanterie

Encadré il y a  tant d'années.

 

"Je me souviens,  un soir

 Il m'a dit,  en prenant, le café

Elle   ne veut pas finir cette guerre

Bientôt ce sera mon tour

 

Et puis, il m'a épousée

En peu de temps, je veux dire

Le temps de laisser une chose,

Qui dise qu'il a vécu ici."

 

La photo sur la muraille

Est une vraie calamité

Il serre   le coeur, comme des tenailles,

D'une douleur qu'on ne peut oublier

 

Ainsi parle, la vieille Marie

Quand elle se met à penser

Au soldat d'infanterie

Encadré  il y a   tant d'années

 

"Et puis est née notre fille

Sans connaître son papa

Du portrait sur la commode

Elle ne peut se rappeler

 

Si tu veux un autre destin

Pour tes enfants ô Jésus

L'uniforme  de couleur bleue

Fait qu'on ne le voie jamais plus !"


Ainsi parle , la vieille Marie

Quand elle se met à penser

Au soldat d'infanterie

Mort au front il y a  tant d'années

 

Et depuis, la vieille Marie

Le foulard (noir), elle ne l'enlève plus

Si les enfants l'appellent "tante" *

Ils  lui donnent une fleur de jeunesse

 

*En Corse la coutume voulait qu'on appelles "tante" et oncle " les personnes âgées .

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

S


Un bien bel hommage ma Fanfan!


Bisous.



Répondre
F


ils le méritaient bien! Bisous



Q


Vérification faite, j'ai toujours ton chèque chez moi... Grrr... mais ouf ! Parce que je me demandais ce qu'était devenu son bon de dépôt. ;)


 


Je vais à la banque demain. :)


Bisou et belle journée à toi.



Répondre
F


OK ; bisous



O


Un texte douloureux qui dit bien la cruauté de la guerre... Bel hommage à tous les soldats Fanfan.


Bisous



Répondre
F


oui, c'est une belle chanson.


qiqls méritent un hommage de temps en temps topus ces pauvres hommes qui sont tombés  pour la sottises des chefs!


Bisous



P


Même si le foulard n'est plus noir la douleur est la même. Que les hommes sont fous. Comme si on naissait pour "faire" la guerre.


Tu sais bien, Fanfan, que, devant, il y a toujours les "petits".


Un bel hommage.



Répondre
F


Oui la douleur est dans le coeur .


 Les hommes ne tirent jamais les leçons de leurs erreurs!   



M






Répondre
Q


Un coucou pour te souhaiter un bon dimanche malgré les difficultés de tous ordres que tu as en ce moment avec ton ordi (et OB qui y met des siennes !)


Bisous



Répondre
F


Merci ; oui, je n'ai toujours pas mon câble : c'est loin entre la France et la Corse! Et OB en plus! gros bisous



:


Coucou rapide pour te souhaiter un bon dimanche !
Bisoux





Répondre
F


Merci pour tous ces coeurs! Bisous



A


Des uniformeq bleu : quelle idée, on ne peut plus voyant. Pauvres soldats bien mal équipés.


Souvenir et respext à nos chers Poilus



Répondre
F


oui, ils n'avaient aucune chance de passer inaperçus les pauvres!



M


bonsoir Fanfan, un petit coucou pour te dire que je pense à toi, mais que je cartonne en ce moment et en plus avec l'aide de Ludo nous avons repeind toute l'autre
maison, ouf terminé. 


Je te souhaite un très bon week-end, gros bisous, Nadine



Répondre
F


                     je m'en doute bien ! gros bisous



L






Répondre