Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 06:38

ete-2011-007.jpg

 

Un soleil de plomb, pas un nuage dans le ciel, des odeurs de crème bronzante, de crème anti-UV ..., la plage ..

C'est ce que nous voyons ne ce moment : jusqu'à présent, les corps ne sont pas encore agglutinés  en rang d'oignons , mais cela ne saurait tarde avec les congés des juillettistes .

 

D'ailleurs, avec l'instinct grégaire , dès que vous posez votre parasol sur un coin de sable désert, vous pouvez ête assuré que dans les moments qui suivent, un autre parasol va venir se planter près du vôtre , ignorant  l'espace infini qui l'entoure .

 

Au lieu de vous étalez comme une baleine  sur le  sable, restez un moment debout, contre vents et marées et observez :

derriere.jpg

là vous voyez de la peau rose vif , prête à s'enflammer: vous devinez que ce sont des allemands ou des hollandais . Leur peau claire qui n'a pas vu le soleil depuis un an  a du mal à supporter les rayons corses : vous souffrez pour eux : la nuit prochaine , ils ne vont pas beaucoup dormir!!

 

Plus loin, vous voyez une peau déjà bronzée, d'un brun noir : ce sont les italiens qui sont bronzés naturellement ; la soleil ne les dérange pas ,ils ont l'habitude  !

Quelques spécimens défilent sur la plage à la manière d'Aldo Maccione :"la classe" , en parlant très fort pour etre certains que les femmes vont les admirer.

 

Ensuite , vous reconnaissez les français  : ils rouspètent beaucoup, contre les autres, contre le sable, contre les corses, contre tout; mais pour rien au monde ,ils ne laisseraient leur coin de sable  et leurs coups de soleil aux autres!

 

Et puis ,il y a les corses , qui regardent tous ces touristes d'un air étonné, un rien  moqueur   (lorsqu'ils sont couleur homard), un peu orgueilleux:

-" Cela  vous plaît , n'est- ce pas  ? C'est NOTRE soleil, c'est NOTRE nature, ce sont NOS plages ...Admirez , bronzez, admirer, rougissez, admirez ..."

plage.jpg

Moi dans tout cela, je suis corse, j'ai la peau d'une allemande,  je rouspère comme une française , je ne frime pas comme un italien , j'admire ma Corse , et je grille comme une langouste .... Il vaut mieux que j'aille à la rivière ..

 

terronia.jpg

 

C'est le casse-tête de la semaine:"grillades " chez Lajemylink

Partager cet article

Repost0

commentaires

M


Je suis comme toi sauf que je ne suis pas corse .bisous



Répondre
E


Moi aussi j'attrape des coups de soleil tout de suite. tes photos de bain de mer sont originales mais si la position dure trop longtemps il faut peut-être appeler les secours...  Bisous



Répondre
F


NOn les positions n'ont pas duré trop longtemps !!



:


Bien amené ! Bravo.


Bon dimanche.
Bisouxxxx





Répondre
F


Merci:il fallait innover!! Bisous



M


la dernière photo nous donne vraiment envie de choisir cette rivière cristalline dont l'eau paraît si fraîche.



Répondre
F


Effectivement ,on y est bien mieux que sur la plage surchauffée et pleine de monde.



M


J'ai bien aimé ton article - c'est trés original - bonne soirée - Yolande



Répondre
F


Merci! Ce ne sont pas les grillades qui manquent sur le sable!!



Z


Magnifique ma Fanfan. Ici aussi une grosse chaleur, par contre l'eau doit être meilleure chez toi. Bises et bonne soirée



Répondre
F


Merci; l'eau est très bonne même celle de la rivière ! Bises



M


mdr... j'ai aussi une peau d'Allemande (par ma grand mère, merci), un tempérament d'Espagnole, je rouspète comme une Française, avec l'accent pied noir de mon papa, j'ai eu bronzé chocolat du
temps que j'avais encore des stock de mélanine et je préfère l'eau des rivières ombragées aux vagues salées surexposées...!!! mdr...


ben oui faut dire que quand on a la carnation claire, c'est pas fin...


je me rappelle qu'en Inde on se baignait tout habillés... et rester couverts de tissus colorés et légers c'est sympa aussi sur la plage... ça n'enlève rien au plaisir du sable et du soleil, des
vagues et des jeux... sans se transformer en écrevisses...


ce rituel de la nudité obligatoire et du bout de tissus élastique qui cuit, colle et glisse... soupir... et ce, toute belle plante qu'on soit :o)))


bisous doux et bon we à toi



Répondre
F


Je constate que tu as du tempérament!!


Je suis te ton avis; pourquoi risquer les coups de solei  pour suivre la mode?


Les petits ,on les fait baigner avec un T-shirt jusqu'à 17 heures .


La plage, juste ce qu'il faut pour profiter de la mer; à la rivière c'est bien plus agréable . Je ne doute pas que tu sois une belle plante. Bisous



P


Bien étudié, le sujet !


Heureusement que tu t'es rattrapée car à un moment j'étais prête à ronchonner .... Pourquoi, les Corses ils ne sont pas Français.


Je n'ai attrapé qu'un coup de soleil dans ma vie. Il n'y avait pas de soleil, mais je dois avouer, à ma grande honte, que monsieur m'avait prévenue. Ciel couvert en mer, j'ai grillé. Pour
prendre les repas et me coucher ! Aie, aie aie.


Nous allons partir avec les deux premiers garçons (petits enfants). Et nous allons rigoler de voir certains corps. Bon, c'est vrai que ce n'est pas si drôle, lorsque madame a commencé à
bien griller et qu'elle décide de retirer au moins le haut ! Tu ne vois que deux globes bien blancs dans tout ce rouge.



Répondre
F


Oui, je me suis rattrapée!! Nous sommes français  bien que nous ayons historiquement plus de passé 
culturel en commun avec les italiens ;


Il faut se méfier du ciel nuageux :il est traître; je me  suis  faite avoir moi aussi! il paraît que de l'eau javellisée sur les coups de soleil  , soulage!


 



M


coucou Fanfan,
tu sais j'ai la même peau que ces vacanciers, quand je prends le soleil je suis rouge comme un homard , même les crème n'y font rien. Alors je reste couleur cachet d'aspirine, mdr.


Gros bisous, Nadine



Répondre
F


Forcément tu es une nordiste Alors sois prudente; gros bisous



L





sexy tes photos :)))



Répondre
F


oui, n'est- ce pas ? Merci