Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 15:08

J'ai vu plusieurs levers de soleil ce matin .

Mais non, je n'ai pas un don d'ubiquité: je n'ai pas bougé de mon beau village.

Je suis allée voir quelques copines et copains . D'après mes yeux , qui pourtant me jouent des tours en ce moment, je me suis aperçue , qu'ils se sont tous levés tôt . Et pendant ce temps, je faisais la grasse matinée .

Je n'ai vu aucun lever de soleil .Il est déjà haut dans le ciel ;mais pour me punir de ne pas l'avoir admiré,il fait grise mine.il joue à cache-cache avec les nuages .

Mais , le coucou m'a dit bonjour ;il chante à tue-tête pour demander au soleil de rester là .

Si ,on pouvait le prendre en otage, ce serait bien n'est- ce pas .Seulement, on se battrait pour le libérer .

Non, ce n'est pas la bonne solution . Le soleil doit rester libre pour nous rendre heureux.

Je prépare mon départ pour l'Alsace,où nous allons chanter dans une petite ville au nom imprononçable, près de Strasbourg. Et, cerise sur le gâteau , nous allons chanter notre hymne régional dans la cathédrale de Strasbourg, le 30 à 10h30 : si vous êtes dans le coin, venez nous écouter.

En attendant, je vais" balayer le soleil sur les toits " (Traduction d'une expression corse qui signifie qu'on paresse ...)

"Aghja à spazza u sole nant'a i tetti""

Partager cet article

Repost 0
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 06:50
Défi N°143: mon nouveau nez

Enriqueta ,à la barre des « croqueurs de mots « nous demande :

« Racontez-nous donc une histoire de malade ou de médecin ou de pharmacien ou d'hôpital ou de médicament... ou un mélange. »

Oserais-je vous raconter ce que j’ai fait lorsque j’avais 25 ans ? Oui, tant pis pour le ridicule !

J’avais décidé de changer de nez et lorsque j’ai quelque chose dans la tête ,il est difficile de me l’enlever.

Mon nez avait une petite bosse, donc je voulais qu’on me l’enlève.

Je suis allée à Paris chez mon frère et ma belle-sœur , laissant mes enfants à mes parents.

Je vous passe les préliminaires ;

La veille du grand jour, je suis dans la chambre de l’hôpital Henri Mondor de Créteil très courageuse .

Il y a avec moi, une jeune femme qui a été opérée depuis 3 jours. Elle arbore un plâtre sur son nez et de jolis bleus tout autour. Mon courage commence à diminuer.

Elle me raconte l’opération , les suites : mon courage descend dans les talons.

Le matin du grand jour, on me donne des cachets ; j’avale tout en tremblant «

Lorsqu’on vient me chercher pour m’emmener au bloc, Je refuse mordicus , à moitié endormie , d’y aller.

L’infirmier appelle des renforts pour essayer de me convaincre : rien à faire !Je renonce à mon nouveau nez, à Satan, à ses pompes, à ses œuvres et que sais-je encore !

On appelle le chirurgien , qui arrive en colère : je crois que s’il avait osé,il m’aurait donné une paire de claques .

Rien à faire : tout à coup, mon nez me semble parfait . Quelle idée de vouloir le rectifier !

Finalement, tout le monde renonce à me convaincre et m’abandonne lâchement ,à mes peurs .

Le chirurgien m’a dit qu’il ne veut plus jamais me voir ni moi, ni mon nez.

Ma belle-sœur ne renonce pas.Elle recontacte l’hôpital, le chirurgien . Finalement ,il accepte de me revoir. Et après une bonne préparation psychologique avec l’anesthésiste, j’ai accepté d’aller au bloc. J’ai eu mon nouveau nez !

Partager cet article

Repost 0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 19:27
Abigaëlle a perdu son sud !

Abigaëlle a perdu son sud:
Et c'est avec incertitude .
Q'elle est allée chez Jill
Qui se faisait de la bile
Elle est partie chez DimDamDom
qui lui a donné des pommes.
Elle est allée voir Fadosi
Qui lui dit: " Ce n'est pas ici!"
Elle est passée chez Lady Marianne
Qui secouait son oriflamme.
Elle a aperçu Claire-fo
Qui , dans sa cuisine ,jouait du piano.
Elle a couru chez Flipperine
Qui l'a traitée de coquine.
Elle s'est réfugiée chez Lenaïg
Qui lui a dit : "Ce n'est pas mézigue "!
Elle a entendu Marie-Louve ,
Lui dire : Abigaëlle, je t'approuve ."
Elle a filé jusque chez Frida
Qui lui a donné du sanga.
Elle a vu Martine (85)avec Jazzy
Qui l'ont envoyée au lit !
C'est finalement Renée
Qui l'a arrêtée (à suivre)
C'est assez long comme ça: elle finira son voyage avec son copain de la semaine prochaine .
C'est Abigaëlle, un peu désorientée qui arrive à" la cour de récré " de Jill Bill

Partager cet article

Repost 0
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 05:43
Elle s'appelle Nicole

Elle s'appelle Nicole et elle est d'origine italienne.

C'est une petite dame qui semble plus vieille que son âge : la pauvreté résiste à toutes les crèmes anti-rides .

Nous étions assis au soleil en train de terminer notre repas sur la place st Nicolas de Bastia .Bien habillée, toute propre, elle passait à chaque table , demander 5O centimes ; même pas un euro , juste 50 centimes avec l'air de s'excuser de nous déranger.

Nous lui avons demandé ce qu'elle allait faire avec cet argent.

Elle nous a expliqué que ,lorsqu'elle a tout payé, son loyer, son EDF .il lui reste 20 euros pour le mois, et donc , c'était pour s'acheter à manger.Elle nous a racontéqu'elle avait été employée de maison . Elle avait une petite retraite.

Après lui avoir donné un peu plus que 50 centimes , nous lui avons proposé de s'asseoir un moment , et demandé si elle voulait manger quelque chose.

Elle a vu deux galettes de fromage sur la table.Elle a dit :

-" Je mangerais volontiers ces galettes " d'un petit air timide.

Elle a donc mangé les galettes . Elle ne voulait pas autre chose. Mais lorsque mon ami lui a proposé de prendre un dessert , elle ses yeux se sont illuminés et elle s'est écriée:

-"Oh! Oui! Une mousse au chocolat "

Hélas, plus de mousse au chocolat ;mais elle a eu une crème brûlée . Son air heureux faisait plaisir à voir .

Elle est partie toute contente. Et cette gentille Nicole a ensoleillé notre journée .

Partager cet article

Repost 0
Published by fanfan - dans ma Corse
commenter cet article
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 19:13
 Demoiselle mésange cherche compagnon

Je suis en retard pour mes plantations : l'herbe a tellement poussé que j'ai l'impression que, dès que j'en ai arraché un peu, elle repousse dès que j'ai le dos tourné ! C'est traître l'herbe! Elle n'a même pas besoin de fumier ou d'engrais pour pousser!
J'ai décidé de fabriquer un nid pour mésange . J'ai lu quelque part, que les mésanges mangent les vilains vers qui mangent les pommes : l'an dernier, je n'ai pu manger que trois pommes !
Cette année , je déclare la guerre aux vers .


Vous pensez que c'est trop tard pour faire un nid de mésange ? Elles ont toutes convolé et les bébés sont en route ?
Vous oubliez qu'il y a aussi des demoiselles mésanges qui n'ont pas encore trouvé
chaussures à leurs pattes!


Certaines ont tout essayé pourtant : les chants mélodieux avec leur plus belles trilles, Meetic pour oiseaux, et que sais-je encore!Hélas, elles sont toujours célibataires .
Mais grâce à moi, il y en aura une qui va trouver un amoureux ; elle va occuper le nid et attendre .Lorsqu' un Mr mésange( encore célibataire, car difficile pour le choix ) va voir le beau nid, tout neuf, il va craquer et hop, la demoiselle va le prendre dans ses filets!
Vous voyez que je pense à tout!


ET pour me remercier ,ils vont manger tous les vers de mon pommier !Na!

Partager cet article

Repost 0
Published by fanfan - dans divers
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 07:32
Lucien et son chien

Je vais vous présenter Lucien:
L'air de rien
Les yeux chafoins
Le nez aquilin,
La bouche en terre-plein
Le menton sans lendemains.

Je vais vous présenter son chien :
Mine de rien
Les yeux en coin
Le museau crépin
Les oreilles en serre-frein
Et le corps en turbotrain.

Lucien et son chien sont comme les doigts de la main !

Partager cet article

Repost 0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 08:14
Défi N°142 : Au secours

Lénaïg à la barre des "croqueurs de mots nous demande de donner libre cours à notre imagination avec une des deux images qu'elle nous propose. J'ai choisi celle-ci .

- Au secours !
-Au secours !
-Il y a un écho ?
-Mais non, minus, il n'y a pas d'écho! C'est nous qui appelons au secours !
-Moi aussi, j'appelle au secours ! Vous m'imitez.


-Non, nous avons besoin d'aide .Nous avons entendu des cris , un tremblement une grande secousse , et tout à coup nous nous sommes retrouvés dans une position inconfortable. Nous en sommes tout retournés.


-Et moi donc ? Vous voyez ma position ? J'étais tranquillement en train de grimper sur l'un d'entre vous pour essayer d'attraper un animal étrange . Moi aussi, j'ai entendu des cris, un tremblement .J'en suis tourneboulé .Et je crois bien que j'ai failli tomber sur la tête!
Surtout ne bougez pas .


- Tu ressembles à un singe qui a le vertige .Mais tu sais , d'ou venaient ces cris qui ont changé notre vision du monde ?
- Je crois bien avoir reconnu la voix de Lénaïg : elle criait après son hamster, qui avait grimpé dans un arbre et qui , apparemment refusait d'en descendre .Elle a tellement crié fort et secoué les arbres,que moi, j'en ai eu l'estomac tout retourné ! Et pas seulement l'estomac d'ailleurs !
-Dis-donc , tu ne nous as pas dit que tu allais chercher un animal sur l'un de nous ?
C'est donc toi, qui a fait peur au hamster, qui ne voulait plus descendre, espèce de traître !


- Non, ce n'est pas de ma faute . Je n'y suis pour rien . Je ne savais pas que c'était le hamster de Lénaïg .Et puis, je vais vous aider , promis.
- Allons donc .Maintenant, tu essaies de retourner ta veste ?

Partager cet article

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 07:51
Dis- moi Eztitxu

-Dis- moi donc , Eztitxu
-A tes souhaits , ô pinzù!*
- Ah!Ah! Merci ma cocotte.
Tu veux que je te pelote ?
-Pas du tout mon pote
Je te parle de la pelote basque.
Le temps n'est pas aux frasques !
Alors remballe ta chistera( gant)
Car si tu fais une falta (faute )
Je t'aplatis sur la cancha ! (aire de jeu )
-Mais ne te fâche pas Eztitxu !
-Tiens-toi le pour dit ô pinzu!
-
PS: Nom donné aux continentaux "pinzuttu(i au pluriel )," l'abréviation après le ô est "pinzù"

Partager cet article

Repost 0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 07:37
Ne vendez pas la mèche

Vous allez dire que mon récit est tiré par les cheveux , mais que voulez-vous, il n'a manqué qu'un cheveu pour que je sois chauve! Pourtant, je ne suis pas cantatrice: je chante juste dans une petite chorale populaire .

Je vous raconte: il m'a pris l'idée saugrenue d'arrondir mon carré , car effectivement, j'aime arrondir les angles .non , je n'étais pas éméchée en décidant cela !

Après mon shampooing, j'ai donc saisi le sèche-cheveux d'une main et ma brosse de l'autre .J'ai enroulé une mèche autour de celle-ci ; jusque-là, rien à signaler. C'est quand j'ai voulu dérouler la mèche que les choses se sont gâtées.

Impossible d'y arriver ! La mèche était toute emberlificotée dans la brosse ! J'ai essayé de la défaire: Je crois que la brosse était de mèche avec le sèche-cheveux!

J'ai failli couper la mèche : cela m'aurait fait une coupe étrange , mais c'est la mode après tout.Il m'a fallu près de 10 minutes pour défaire ce sushi capillaire.

Bien sûr, j'aurais dû prendre une brosse ronde! Quelle idée de me servir d'une brosse carrée pour faire rebiquer en rond un carré !

On ne m'y prendra plus !Mais surtout, ne vendez pas la mèche à ma coiffeuse, sinon, je vais me faire enguirlander !

Partager cet article

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 13:32
Paco , mon hidalgo de la pizza

Tu m'as séduite à Séville

Nous avons dansé la séguedille

Tu m'as suivie à bilbao

Nous avons dansé le fandango

Tu m'as retrouvée à Cordoue

Où je me suis cassée le cou

Tu m'as coincée à Barcelone

Avec trop de testostérone.

Je suis allée à Malaga

Tu étais un peu flagada

Tu m'as rattrapée à Burgos

Chez la tantina de Carlos

Tu m'as dit:-"prends une chaise"

-Impossible, je suis Sanchez !"

Paco, mon hidalgo de la pizza

Sans toi, je serais "chocolat* "!

*expression qui veut dire": fichue"

C'est Paco, le bel hidalgo de la pizza qui va régaler les élèves de" la cour de récré" chez Jill Bill

Partager cet article

Repost 0