Présentation

  • : Le blog de fanfan
  • Le blog de fanfan
  • : Surtout l'humour!! Raconter avec humour ma vie quotidienne et le reste ; le plaisir d'écrire poésie, photos ; divers et ma Corse
  • Contact

Recherche

1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 09:40

halloween-vTiFYcPFZB.gif
Je ne me suis pas déguisée hier soir parce que :

-1 ) Je n'aurais fait peur qu'à moi-même,  et aux chats, aux chiens et aux vaches  ; le village est (presque) désert ,les habitants non permanents étant tous partis ces jours-ci.
Vous imaginez la scène: moi, avec un grand drap blanc , une vache qui me charge, un chien qui s'accroche à mon drap et un chat , aux poils hérissés qui se jette sur moi  et moi qui m'enfuis en hurlant  !

-2)J'ai oublié d'acheter une citrouille  , et je  refuse absolument d'aller en voler une dans un jardin, en courant le risque de prendre une charge de gros sel , dans le popotin !

(En ce moment, il y a des vols de légumes au village et je soupçonne quelques jardiniers de dormir avec le fusil à portée de main et un tas de gros  sel au pied du lit ; non pas pour faire fuir les vampires d'Halloween  , mais pour donner une leçon au voleur.Au moindre bruissement de feuilles de chou, ils vont sauter du lit et pan  !

-3) Je n'ai pas envie de salir le seul drap blanc que j'ai dans mon armoire et qui date de Napoléon 1er . Si je mets un drap fleuri , je n'aurais pas l'air d'un fantôme  crédible , n'est- ce pas ?

-4 )Et si les quelques habitants qui restent , me donnent des bonbons ? Je veux du chocolat , moi ! Est- ce que cela ferait sérieux de demander du chocolat ? Vous connaissez des fantômes qui réclament du chocolat ?
 Le drap fleuri ,plus le chocolat , aucune chance  !

-5) Et puis, ce n'est pas une coutume de chez nous  : on ne se déguise que pour Carnaval, on fait le tour des maisons  et au lieu de nous donner des bonbons ,quoique ... on nous donne un coup à boire (pas aux mineurs tout de même ) .

Je vous souhaite un bon grand week end de la Toussaint  (il y a beaucoup de Toussaint chez nous  ,comme prénom ).On aime les groupages claniques !

Partager cet article

Repost 0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 07:24

Daphne_du_Maurier.jpg

Daphnée vous créez du désordre

Me donnez du fil à retordre

Allez donc  du côté du mûrier

On vous attend , je vous promets .

 

Votre petite  cousine Rachel

A payé un  beau  ménestrel

Pour vous chanter des romances

Ah! Rache! vous avez de la chance !

 

Mais je vois que vous craquez

Vos yeux sont déja énamourés.

A l'auberge de la Jamaïque

Le rendez-vous est ...lubrique !

 

Mais Rébecca  vous surveille

Sa jalousie est en éveil

Daphnée ,il faut vous méfiez

Sinon , vous finirez dans le néflier !

 

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Daphnée !

fem.jpg

 

Un coup d'oeil à Daphné du Maurier  pour aller dans" la cour de récré" de Jill Bill

Partager cet article

Repost 0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 08:08

domi.jpg

Depuis quelques jours, les deux fauteuils avant de ma Twingo, mènent leur propre vie : sans prévenir ,ils avancent dans les descentes et ils reculent dans les montées .
Comme il y a beaucoup de descentes et de montées sur la route du village, vous pouvez imaginer ce que cela peut donner !

Tantôt, j'ai le nez sur le volant, tantôt, j'arrive à peine à toucher les pédales avec le bout des pieds !
Je fais des  exercices d'élongation sans le vouloir : vlan en avant , vlan, en arrière  !

Pour corser le tout, si je puis dire, hier j'avais décider de mettre un escabeau  dans la voiture  et je voulais fermer la porte du coffre !
J'ai mis le bout de l'escabeau autour du cou du siège  avant passager  . J'ai réussi.

Mais dans les virages en pente, j'avais l'impression que le siège allait passer à travers la portière tellement le bruit était fort:
Vlannnnnnnnnnnnnn : l'escabeau s'y était mis aussi ; quand mon siège reculait, l'autre avançait avec l'escabeau .Une vraie cacophonie  !



Mais je suis arrivée à bon port: je n'ai pas décollé , l'escabeau non plus .
Aujourd'hui, je vais avoir une sérieuse explication avec les deux sièges rebelles .
Je me demande si ce n'est pas leur manière à eux de me faire comprendre que la voiture aurait besoin d'un bon nettoyage ?

Pour l'instant, je vous souhaite une bonne journée , mais pas à ma voiture !

Partager cet article

Repost 0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 09:27

rosti.jpg
Aujourd'hui, après avoir bien réfléchi à ce que j'allais cuisiner pour nourrir une famille nombreuse , j'ai décidé de faire des "Rösti".
Ceux qui habitent près de la Suisse (et qui n'ont pas encore caché leur argent là-bas ) doivent connaître  cette recette.

Un jour, un suisse faisait du vélo ; tout à coup, un pneu a crevé ...Pchuuuuiiiiittttt.
Bien ennuyé , car il se trouvait en rase campagne,le suisse, s'est demandé comment il allait réparer  son pneu .Pas de rustines en vue .

Mais les suisses, en plus d'avoir de l'argent, ont aussi des idées.
Dans le champ, poussaient des pommes de terre . Il est allé en arracher deux , ni vu, ni connu (les suisses sont très fort pour cela ,il n'y a qu'à voir leurs banquiers ..)
et donc ,il a râpé les pommes de terre avec la chaîne du vélo, il y a ajouté un peu de boue (je ne vous le recommande pas , si vous faites des "rösti" ) et il a colmaté la fuite du pneu.

-" J'ai inventé une nouvelle röstine , s'est-il écrié (mais personne ne l'a entendu, mis à part les patates et les quelques animaux qui dormaient dans le coin. Avec l'accent suisse, une "rustine "se dit une "rostine "

Notre suisse, très malin (comme un suisse) et content de lui,  a décidé de mettre cette recette sur son menu .Oui, j'ai oublié de vous dire qu'il était restaurateur : ils ne peuvent pas être tous banquiers !

Il a donc remplacé la boue par un oeuf, il a ajouté des  lardons , pour faire riche ;ces suisses: incorrigibles  ! Il a rajouté du poivre , du sel , un oignon et c'est ainsi que les "rösti" sont nés  (on a raccourci le mot  pour faire oublier qu'au départ, c'était une rostine  .

Je vous souhaite un bon appétit si vous mangez des "rösti" et même si vous n'en mangez pas ! 

Partager cet article

Repost 0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 17:25

Pour les seconds  jeudi en poésie des "croqueurs de mots "...malgré la maison pleine ..

J'avais écrit cela hier et aujourd'hui je m'aperçois que tout a disparu ... Mystère

 

divers3-2713-copie-1.JPG

 

...

 

Jusqu'au bout de la route,il faut savoir aller

 

Et avancer sans se retourner .

 

P1110518.JPG

 

 

 

Si elle est longue et tortueuse

 

Elle n'en sera que plus heureuse ...

 

P1110565.JPG

 

 

 

Si on attend le petit train

 

Savoir le saisir lorsqu'il est à portée de main ..(ou de pied )

 

 

 

P1110572.JPG

 

 

 

Justement, il est là, je ne veux pas le rater,

 

Pas question de rentrer à pieds !

 

divers3-2794.JPG

 

 

 

Moi , j'ai fait du stop 

 

Et c'est le top!

 

 

 

Ce n'est pas de la poésie ? Zut alors, je croyais  !

 

divers3-2788.JPG

 

 

-"Eh! Bien ? On t'attend pour travailler !

Tu viens , au lieu de  te ridiculiser en voulant poétiser ?

Partager cet article

Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 06:52

P1110565.JPG

Le soleil s'en est allé , Sauveur

Sous des cieux plus cléments

Il nous a abandonnés , Sauveur

Comme un dentier par grand vent ;

 

Les nuages s'agglutinent , Sauveur

Les gouttes cabriolent ,

La pluie tambourine ,Sauveur

Comme une vieille casserole .

 

Les arbres frétillent, Sauveur

Les chats cherchent un abri

Les gouttières crépitent, Sauveur

Comme une vache qui fait pipi !

 

Les oiseaux s'évanouissent,  Sauveur

Les gens gémissent :oh! La la

Les champignons s'épanouissent, Sauveur

Comme François devant Val .

 

Ce matin je vous parle en vers, Sauveur

Je me sens l'âme poétique

Mais je pérore à tort et à travers , Sauveur

Comme les hommes politiques !


Pourquoi , ne me répondez-vous pas , Sauveur ?(En vérité, j'essaie d'apitoyer Sauveur, car il fait un temps et des températures pratiquement estivales pendant la journée !) journée  )

 

La "cour de récré " s'agrandit avec l'arrivée d'un Sauveur , chez Jill Bill

Partager cet article

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 05:41

le-defi

Sujet :

"Lors d'un jeu, vous avez gagné   : une soirée dans  le phare  des Sanguinaires , avec le gardien , repas compris .

Mais bien sûr il y a un "mais "; ce serait trop facile  !

Mais , disais-je ,lorsque vous arrivez au pied du phare , pas de gardien : la porte est  grande ouverte et , n'écoutant que votre courage, vous entrez ..racontez  votre soirée surprise : gaie, triste, épouvantable, comique , terrifiante, ennuyeuse .. c'est vous qui

 voyez !

SANGUINAIRES

J'embarque à bord de la coquille de noix qui m'emmène au phare des Sanquinaires , pas trop rassurée: la mer est agitée ; mais comme il n'y a que quelques minutes de route tout va bien. Je demande au marin de revenir me chercher dans deux heures.

Première surprise: personne pour m'accueillir: ma dignité en prend un coup !

Un vrai mufle ce gardien  !

Mais pourquoi la porte est-elle grande ouverte ? Il ne doit pas être loin ?

-Ouh ! ouh ! Il y a quelqu'un ?

Un silence inquiétant répond à ma voix  anxieuse .

 

J'entre et me dirige vers l'ascenseur :il ne sera pas dit que je vais me laisser décourager  par un mauvais accueil !Il va voir de quel bois flotté je me chauffe , le gardien  !

 

L'ascenseur est bloqué !

Oh ! Non ! Je ne vais pas jouer le remake de Louis de Funès dans "le petit baigneur"

D'ailleurs , je n'ai pas apporté un gâteau, j'ai une bouteille de muscat du cap Corse.

 

Tout à coup, j'entends  un son de clochettes , et dans la minute, sans savoir ce qui m'arrive , je me retrouve entourée d'une bande d'illuminés , habillés en jaune, la tête rasée , qui psalmodient des mots étranges :
ॐ मणि पद्मे हूँ (oṃ maṇi padme hūṃ) 

en terminant par "hare krishna" tout en agitant , en plus de leurs clochettes , des ostensoirs qui diffusent de l'encens .

 

-Mais qu'est- ce que..."

-"Hare Krishna ..."

( Moi qui croyais qu'ils avaient disparu de la surface de la terre : ils sont arrivés jusqu'ici ! Ils ont marché sur l'eau ou quoi  ? )

 

-Où est le gardien ? Vous l'avez kidnappé ?

-"hare krishna !" gling gling .. pschhhttttt

(Il ne sont pas invités eux aussi  quand même ? "

-Mais laissez-moi ! Je peux monter  toute seule : (d'ailleurs je ne sais plus si j'ai envie de monter !)

-Hare krishna ! gling gling !pschhhhttttttt

- Maman  ! au secours !  St Christophe aidez-moi  (ben , pourquoi pas lui  plutôt qu'un autre  ,)

Ils me poussent, me portent , et en quelques minutes ( c'est ce qu'il me semble ) nous grimpons les étages  et nous arrivons  tout en haut du phare .

Dans la mêlée, je n'ai pas lâché ma bouteille  : je m'y accroche ,comme le percepteur à ses contribuables.

 

Toujours pas de gardien  : mais une jolie table est dressée , une bonne odeur s'échappe de la cuisine .

Ils vont tout manger et moi je n'aurai rien  !

Les "Krishna "  tournent autour de la table  en  agitant leurs engins : je sens mon esprit devenir confus dans cette fumée et ces odeurs parfumées.

-Hare Krishna! Gling gling !  pshhhhttttt

Hare_Krishna_devotees_on_Harinam.jpg

Et tout à coup, ils disparaissent comme par enchantement ; J'entends un grand bruit dans l'escalier (il y en a un qui a dû se prendre les pieds  dans sa robe ) et c'est le silence !

 

Qu'est- ce que je vais faire ? Mon esprit confus  se demande si je vais chanter sur le chemin de ronde, pour attirer ...le gardien .., si je vais manger toute seule comme une grande ... si je vais faire une petite sieste sur le divan qui me tend les bras... Un bruit étrange me réveille tout à fait  :

Un dernier Krishna   oublié ?

Non, je vois un bonhomme surgir à plat ventre  de sous le divan justement  .

Mon sang ne fait qu'un tour, au ralenti (à cause des vapeurs d'encens ) :

-"Je suis le gardien; excusez-moi  ; je m'étais caché  lorsque je les ai entendus arriver ."

-?????!!!!!

-Oui,  je faisais partie de leur bande autrefois ;une erreur de jeunesse lorsque j'avais émigré à Paris , et une fois par an, ils viennent me relancer ! Cela tombait aujourd'hui  ! Ouf, ils sont partis.Je ferme la porte à clé pour le cas où ils remettraient cela !


-"hare Krisna  !

(Si vous n'avez pas de mes nouvelles dans 48 heures , appelez hare Krishna, la police maritime


S7301754



 

Vous pouvez lire les parutions des croqueurs sur ce défi  :

link Mansfield

link M'amzelle Jeanne

link Marie Chevalier

link François-Marie

link Jill Bill

link Fadosi

link Le blog d'henri

link detente en poésie

linklanaïg

link entidotes

linkmère-grand

link Zaza

  link Nounedeb

link dim dam dom


Partager cet article

Repost 0
Published by fanfan - dans jeux et défis
commenter cet article
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 15:55

 

divers3-2713.JPGPasser du temps dans un water -closet avec un walkman sur les oreilles, très peu pour moi, même si c'est du Wagner .

Je préfère l'écouter dans un wagon-lit de l'Orient-express.

Pourtant, je ne me prends pas pour une walkyrie !

Loin de là !

 

Je ne  résiste pas , lorsque je suis dans le wagon,-restaurant,tapissé de Wengé (c'est important  ),  en train de siroter un bon whisky , au charme d'un western-spaghetti , comme au temps de Sergio Leone. Je me vois , en cheftaine d'un watergang ,   vendre à prix d'or , quelques litres d'eau, au pauvre voyageur égaré dans le désert du Nevada .

Je divague, c'est sûr !

 

Je ne crache pas non plus sur le fait d'écouter un twist ,  en wifi, comme au temps de ma jeunesse folle, tout en  croquant un kiwi , ou même , de danser un slow sur une chanson de Salvatore Adamo : wouah ! Ce serait  warran , pardon marrant!

 

Avant que vous ne me preniez pour un clown, je vais arrêter là et aller apprendre à jouer au whist , tout en vous souhaitant un bon week end  ; d'accord , c'est un peu tard, mais comme disait Napoléon à Waterloo :

"Si j'avais su , j'aurais pas v'nu  ! "

Parfaitement c'est lui qui l'a dit , avant P'tit Gibus  !

 

C'est un petit clin d'oeil à DIM Dam Dom   pour le W même si je suis hors-jeu .

Partager cet article

Repost 0
Published by fanfan - dans jeux et défis
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 07:39

 Pour les jeudis en poésie des" croqueurs de mots", chacun choisit son thème .

J'ai choisi cet extrait  du "phare des Sanguinaires "     d'Alphonse Daudet    , qui est de circonstance:

phare.jpg

"Cela m'a rappelé tout à fait mes belles insomnies d'il y a trois ans, quand j'habitais le phare des Sanguinaires, là bas, sur la côte corse, à l'entrée du golfe d'Ajaccio.
Encore un joli coin que j'avais trouvé là pour rêver et pour être seul.


Figurez-vous une île rougeâtre et d'aspect farouche ; le phare à une pointe, à l'autre une vieille tour génoise où, de mon temps, logeait un aigle. En bas, au bord de l'eau, un lazaret en ruine, envahi de partout par les herbes ; puis des ravins, des maquis, de grandes roches, quelques chèvres sauvages, de petits chevaux corses gambadant la crinière au vent ; enfin là-haut, tout en haut, dans un tourbillon d'oiseaux de mer, la maison du phare, avec sa plate-forme en maçonnerie blanche, où les gardiens se promènent de long en large, la porte verte en ogive, la petite tour de fonte, et au-dessus la grosse lanterne à facettes qui flambe au soleil et fait de la lumière même pendant le jour...

 

Voilà l'île des Sanguinaires, comme je l'ai revue cette nuit, en entendant ronfler mes pins. C'était dans cette île enchantée qu'avant d'avoir un moulin j'allais m'enfermer quelquefois, lorsque j'avais besoin de grand air et de solitude.
Ce que je faisais ?
Ce que je fais ici, moins encore. Quand le mistral ou la tramontane ne soufflaient pas trop fort, je venais me mettre entre deux roches au ras de l'eau, au milieu des goélands, des merles, des hirondelles, et j'y restais presque tout le jour dans cette espèce de stupeur et d'accablement délicieux que donne la contemplation de la mer....

 

D'ailleurs  le récit de Daudet peut vous donner des idées pour le défi 109 !

Partager cet article

Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 05:35

 

frida.jpg

J'espère que vous aurez rectifié de vous-même  pour le défi 109: c'est le 21 qu'il faudra rendre vos copies  et non pas le 14

 

 

Avouez donc , ma chère Ruth

Que , dès que vous m’aperçûtes

Moi, la brute , hirsute

Vous fûtes , dans la minute

Une vraie cocotte-minute,

Prête à faire la culbute !

Vous courûtes dans ma cahute

Je devinai quel était votre but :

Me faire jouer de la flûte

Avec vos appâts, vous sûtes

Arriver  de haute lutte

A vos fins : Votre chûte

De reins  me conquit ; vous conclûtes

Prestement ; et vous pûtes

Repartir dans votre hutte  

Depuis ce jour , je crains la rechute

Et ma flûte  en prévision , j’affûte

Oh ! Ruth

Je vous attends  sur ma toile de jute !

Mais non, vous n'êtes pas une P......

 

Et voici une jeune femme dynamique dans la "cour de récré " de Jill Bill

Partager cet article

Repost 0